Luka Leroy

Salut Luka, tu shootes pour PRISM depuis deux saisons maintenant. Peux tu te présenter?

 » Salut l’équipe ! J’ai 26 ans, j’habite aux 2 Alpes et je travaille en tant que photographe pour l’office du tourisme, je suis donc en charge de créer le contenu pour la promotion de la station. Lorsqu’il vient de neiger, mon job c’est d’aller rider et de rapporter des images. Dur dur la vie ! 😜 Je suis aussi ambassadeur de la marque de ski ZAG et je voyage dès que j’ai du temps libre à la recherche de poudreuse pour faire des photos de ski, ou à vélo, accompagné de ma copine Lilou qui est aussi ambassadrice PRISM. »

Lilou – @Luka Leroy

À quel âge es-tu monté sur des lattes pour la première fois?

« Je crois être monté sur des skis dès que je savais marcher. J’ai eu la chance de grandir à Serre-Chevalier près des pistes. Ado, quand je skiais en autonomie je pouvais même descendre jusque devant ma maison en ski. »

Luka Leroy – @Charlie Durand Jézéquel

D’où t’est venue cette passion pour le ski ? Qu’est ce qui te motive à en faire ?

« Ce qui me passionne aujourd’hui en ski c’est la possibilité d’évoluer sur la neige, c’est un terrain de jeu fantastique, en haut d’une face c’est comme devant une feuille blanche, à toi d’imaginer ta ligne. J’adore cet aspect créatif du ski. »

Charlie Durand Jézéquel – @Luka Leroy

Qu’est-ce qu’une saison parfaite pour toi?

« Il n’y a pas de saison parfaite, pour moi il faut être motivé par l’envie de skier pour aller chercher les bonnes conditions et la bonne neige. Si tu attends dans ton canapé que la neige tombe dans ta station, ta saison dépendra de la météo. Si tu te motives pour aller chercher la neige là où elle est bonne, ce sera forcément de superbes expériences. »

Charlie Durand Jézéquel – @Luka Leroy
Baptiste Baudry – @Luka Leroy

Images ou compétition ? Pourquoi ?

« Quand j’étais en club de ski j’essayais d’être performant et d’avoir un bon niveau, dans une optique compétitive. Je crois que ça n’a jamais marché avec moi. Maintenant j’essaie seulement de prendre le maximum de plaisir en skiant et faire des photos m’apporte aussi beaucoup de plaisir et de satisfaction. »

Charlie Durand Jézéquel – @Luka Leroy

Qu’est-ce qui te fait vibrer en ce moment ? (à part ta chérie? 😜)

« Haha ! 😉 J’ai commencé le ski alpinisme l’année dernière, et c’est quelque chose qui m’attire de plus en plus. C’est fantastique de pouvoir utiliser le ski pour accéder à des montagnes qui nous font rêver. Les prochains projets que j’ai en tête s’orientent vers cette direction. »

Baptiste Baudry – @Luka Leroy

Pourquoi avoir signé chez PRISM ? Avec quel Zip-On rides tu?

« J’apprécie d’avoir un contact direct avec une marque à qui je peux faire mes retours sur l’utilisation, qui puisse me conseiller et me proposer des produits adaptés à mes besoins. Je ski essentiellement avec le Tantale 33 dans lequel je peux transporter mes appareils photo et mon matos de sécurité. En vélo, je roule avec le Krypton 25, ce volume me permet également de transporter tout le matériel dont j’ai besoin. »

En quelques mots, quels sont pour toi les avantages du Switch Element System ?

« Le Switch Element System me permet d’utiliser deux sacs différents en fonction du ski prévu dans la journée: le 22l m’est utile lorsque l’on skie en station, il n’est pas très encombrant et permet d’emporter le nécessaire, le 33l me sers en randonnée, lorsque j’ai besoin de plus d’espace pour mettre du matériel technique par exemple (  peaux, crampons, corde, … ). Avec ces deux volumes différents je garde la même base dorsale avec laquelle j’ai mes habitudes et qui me protège en cas de chute. Idem pour l’été, je switche avec les Zip-On TERRE, j’adapte ainsi le sac à ma pratique en gardant le confort de la base dorsale qui s’est faite à ma morphologie. »

Quel est ton meilleur souvenir de ride ? Et le pire ?

« J’ai tellement de bons souvenirs de ride différents que je n’en vois pas un meilleur en particulier, je fais en sorte que la prochaine journée de ski fasse partie de ces souvenirs. Et les pires souvenirs sont pour moi les blessures. C’est clairement ce que l’on cherche à éviter chaque sortie. »

Charlie Durand Jézéquel – @Luka Leroy

As-tu un rituel avant ou après chaque course ou session ?

« Le petit rituel après chaque grosse randonnée au printemps c’est d’aller manger une glace au soleil en se disant qu’on reprend quelques calories perdues dans la matinée. 😁 »


Merci Luka ! C’est le moment : balance tes réseaux !

« Merci ! Luka Leroy photographer sur facebook, Lukaleroy sur Instagram et mon site internet:

lukaleroy.com

Luka Leroy